Mondulkiri

Les éléphants du projet Mondulkiri


Nous gagnons la zone orientale du Cambodge, à la frontière du Vietnam, là où la forêt devient dense car protégée et où parait-il rôdent encore quelques tigres. Mais comme plus personne n’a croisé les gros chats depuis 2007, on part la fleur au fusil pour trois d’entre nous, Sara restant un poil tendue à l’idée de croiser des serpents.

Après un trajet épique en mini bus, avec moults coups de klaxons, dépassements sauvages nous faisant passer à 3 de front sur la chaussée que nous ne voyions pas si large que ça et des sièges taille extra small, nous arrivons à Sen Monorom sous une averse tropicale de fin d’après-midi. Bonne nouvelle, la chaleur des plaines a disparu, nous sommes à presque 1000m d’altitude et l’air est beaucoup plus respirable. Au milieu des locaux, nous voyons quelques trekkers courageux finissant leur excursion sur les chemins boueux du village, les os trempés.

Notre auberge est à flanc de colline avec une vue magnifique sur la jungle. L’hébergement est basique avec deux matelas jetés sur les planches, sous une moustiquaire. Pour atteindre notre cabane, il faut emprunter un petit chemin en bois surélevé qui permet de garder les pieds à l’abri de la boue. L’accueil est chaleureux et la cuisine simple. Une bonne ambiance de backpackers quoi.

Le lendemain, nous nous réveillons à 5h30 pétantes au son des prières de la pagode attenante, célébrant la fin du Pchum Ben. A grands coups d’incantations à la sono qui nous apparait bien surpuissante. L’homme de foi est décidément très matinal. Tirés du lit donc, nous nous apercevons que le soleil brille et qu’une belle journée s’annonce.

Sur les conseils de Charlène, nous avons prévu de passer la journée dans la jungle pour découvrir le « Modulkiri Project ». Projet à triple vocation : sanctuariser un petit bout de jungle et le protéger des promoteurs trop intrusifs, accueillir des éléphants en fin de carrière pour qu’ils puissent « à nouveau se comporter comme des éléphants » et enfin sensibiliser les villages voisins des bienfaits des deux premiers points. Pour ce faire, nous prenons un pick up qui nous mène au coeur de la jungle en empruntant des chemins improbables. Nous sommes accueillis par des villageois qui nous présentent le projet puis qui nous guident dans la jungle à travers les rivières pour atteindre le petit paradis des pachydermes.

La zone héberge 4 éléphants, toutes des femelles, au caractère disparate. Les plus anciennes sont douces comme des agneaux et se laisse approcher très facilement mais deux femelles, recueillies sur le site depuis quelques semaines seulement, peuvent avoir des sautes d’humeur. Prévenus, nous tendons prudemment quelques bananes dans la gueule ou simplement dans la trompe des animaux. Puis nous les suivons quelques instants pour les voir évoluer dans la jungle.

Nous partageons alors un déjeuner avec nos compagnons d’excursion et échangeons sur les voyages de chacun d’entre nous. Une sieste s’improvise dans les hamacs accueillants mais Seb et les enfants en profitent pour aller explorer les alentours et dénichent des araignées plutôt impressionnantes ainsi qu’un tout petit serpent.

Nous retournons ensuite au coeur de la forêt et retrouvons les éléphants pour une petite baignade dans la rivière. Au pied de petits rapides très agréables. L’appréhension de nager si près d’animaux pouvant nous écraser si facilement passée, il faut dire que nous évoluons auprès de ceux qui ont le caractère plutôt placide, nous passons un agréable moment à les asperger et les brosser dans l’eau rafraichissante.

Mais il est déjà l’heure de rentrer et après une petite rando athlétique où les enfants franchissent les obstacles les doigts dans le nez, nous retrouvons notre pick up pour le retour.

L’averse de la veille ayant laissé une petite couche de boue, une séance de nettoyage de chaussures s’impose.

Nous profitons alors de la soirée à l’auberge en dégustant un BBQ khmer et en profitant d’un coucher de soleil somptueux laissant place à un orage de début de soirée.

 


Vous retrouvez sur notre blog « Perspectives australes » toute l’actualité de notre tour du monde (voyage) avec nos enfants. Pour être informé(e) en direct des dernières news, abonnez-vous à notre newsletter (lien dans la navigation de gauche).

BLOG VOYAGE / TOUR DU MONDE

Publicités

4 réflexions sur « Les éléphants du projet Mondulkiri »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s